La colocation est un mode de vie qui se développe de plus en plus, chez les jeunes comme chez les moins jeunes. Souvent associée à tort aux seuls étudiants, elle est en réalité pratiquée par une population de plus en plus large : jeunes actifs, travailleurs détachés, seniors ou même parents isolés.

colocation

Selon un sondage de 2014, 16% des personnes interrogées ont déjà vécu en colocation, et la crise du logement en France tend à renforcer cette dynamique puisque le marché augmente de 10% par an en moyenne depuis plus d’une décennie. Même si le choix de la vie en colocation est souvent motivé par des impératifs financiers, beaucoup y retrouvent bien d’autres avantages. Le site spécialisé La Carte des Colocs a résumé pour nous ses 4 principales raisons d’opter pour la vie en communauté.

1. Une solution économique à la crise du logement

Difficile de faire l’impasse sur cet aspect, puisque 83% des Français et 75% des 18-24 ans le citent comme principal critère de leur choix. Face à la raréfaction des logements et à la hausse généralisée des loyers, la colocation permet de mutualiser l’essentiel des coûts (logement, électricité, internet, etc), et donc d’alléger son budget. Elle permet également d’accéder, à loyer équivalent, à des appartements ou maisons bien plus spacieux et mieux équipés, notamment pour les parties communes comme la cuisine ou la salle de bain.

2. L’accès au centre-ville des grandes villes universitaires

Habiter à proximité des campus universitaires est souvent une réelle nécessité pour les étudiants. Leur faible budget rend malheureusement ceci impossible dans les principales villes françaises, où les facultés tendent à se trouver en centre-ville, dans des zones aux loyers hors d’atteinte pour l’écrasante majorité d’entre eux. Partager son logement avec d’autres étudiants permet donc plus de liberté dans le choix de la localisation de son lieu de vie, et comble les trous du marché locatif grâce à l’occupation de grands appartements souvent vides car impropres à un usage familial (pas de parking, dernier étage sans ascenseur, etc).

3. En coloc’, on partage ses amis… Et bien plus que ça !

Où rencontre-t-on des personnes quand on vit seul ? Dans des bars, en soirées, ou via d’autres réseaux d’amis, ce qui peut parfois être très compliqué pour un étudiant ou jeune actif fraîchement débarqué dans une ville ou région qu’il ne connaît pas. Ce processus de sociabilisation est bien plus simple et naturel en colocation, où chaque colocataire partage ses sorties avec les autres, et où les chances de se faire de nouvelles connaissances sont bien plus nombreuses. Vivre en coloc’, c’est accepter de s’ouvrir à la vie et aux amis de ses colocataires. La colocation est également une excellente manière de communiquer ses passions et d’en découvrir de nouvelles, de ne pas être seul lorsque l’on est malade, pas bien, et de pouvoir parler des bonnes et moins bonnes choses de son quotidien.

4. Une recherche et des modalités d’emménagement plus simples et rapides

Etant souvent pratiquée par des particuliers, la colocation allège considérablement les modalités d’emménagement. Pas de frais d’agence à régler ni de gros investissements à réaliser, puisque les parties communes ont le plus souvent déjà été équipées et meublées par les précédents occupants. Une simple valise suffit souvent pour fonder son nouveau chez soi, ce qui explique le fort succès de ce mode de vie auprès des étudiants Erasmus, immortalisé par le film de Cédric Klapisch L’auberge espagnole. Une colocation pouvant se faire dans des logements de tous types et de toutes tailles, elle permet également d’être beaucoup moins sélectif dans sa recherche, l’essentiel étant de trouver une chambre quelque part !
La Carte des Colocs est un site lancé en juillet 2013, et devenu depuis l’un des principaux portails de colocation en France, particulièrement chez les étudiants. Construit autour du concept de géolocalisation et entièrement gratuit, il a contribué à bouleverser un secteur auparavant dominé par une poignée d’acteurs payants. Le site est accessible à l’adresse suivante : www.lacartedescolocs.fr ! La Carte des Colocs appartient au mouvement Bleu Blanc Zèbre lancé par Alexandre Jardin : www.bleublanczebre.fr

Source : http://www.guy-hoquet.com/Dossier/4013/colocation-habitat-participatif-les-nouvelles-tendances-du-logement.aspx

Comments are closed.